Accueil Présentation Présentation

Présentation

3561
0
PARTAGER

« Quelque rusés que soient les journalistes, ils sont parfois les dupes volontaires ou involontaires de l’habileté de ceux d’entre eux qui, de la Presse, ont passé, comme Claude Vignon, dans les hautes régions du pouvoir. »
Honoré de Balzac, écrivain,
La Cousine Bette, Omnibus,
Paris, 1999 (1846), p. 134.

* * ** * *

« Si vous n’êtes pas vigilants, les journaux arriveront à vous faire détester les opprimés et aimer ceux qui les oppriment. »
Malcolm X,
Militant des droits civiques

* * ** * *

« J’accuse les médias d’être au service du pouvoir
De propager l’ignorance et de maquiller le savoir…
Plusieurs angles d’attaque pour défendre la même vision
Leur prétendue clivage gauche-droite c’est du bluff de l’illusion
Une pensée unique, une seule dite liberté d’expression
C’est le ballet folklorique des « salariés indépendants »
Y’a-t-il des journalistes intègres qui ont le courage de dire non
Dis-moi qui tu protèges, j’te dirais qui paye l’addition… »
Kery James,
Extrait de Vent d’État,
Dernier MC, paru en 2012

* * ** * *

À l’instar de Honoré de Balzac ou Malcolm X en leur temps, Kery James dénonce depuis de nombreuses années le manque d’impartialité et d’indépendance d’une grande partie des médias.

Dans ses chansons, il met en évidence le rapport parfois insidieux entre les médias et le pouvoir politique et tendancieux entre les médias et le pouvoir financier.

Plutôt que de rester dans une dénonciation stérile qui peut vite devenir une posture, Kery James a opté pour la proposition et l’action en fondant le site d’information LeBanlieusard.fr.

LeBanlieusard.fr est un média alternatif, indépendant et sérieux dans lequel l’information est traitée avec un point de vue différent de celui qui nous est imposé par les médias mainstream, prisonniers d’une pensée unique dont ils se font l’écho ou les porte-parole.

Notre devise, « L’information par nous, pour tous » révèle notre volonté de parler au plus grand nombre, d’informer sans diviser et sans céder à la quête aveuglante du sensationnel.